Musique

Aux sources du son californien

Dans le passionnant documentaire L’Echo de Laurel Canyon, Jakob Dylan évoque la scène musicale de Los Angeles des années 1960.
Aux sources du son californien
Jakob Dylan (à g.) et l’incontournable Tom Petty dans "L’Echo de Laurel Canyon". GREENWICH ENTERTAINMENT
États-Unis

En ces temps incertains, personne ne saurait résister à la tentation d’un petit séjour sous le soleil brûlant d’un jardin californien où abondent arbres et fleurs aux essences rares. Un jardin traversé par un ruban d’asphalte qui serpente dans les collines de Los Angeles, à quelques coups d’ailes d’Hollywood. Laurel Canyon est son nom. C’est là qu’au milieu des années 1960, une communauté de musiciens tous plus dingues et talentueux

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion