Solidarité

«Jair Bolsonaro doit partir!»

Instable, irresponsable, le gouvernement brésilien entraîne le pays dans la crise. Sous l’impulsion du Mouvement des travailleurs ruraux sans terre (MST), les organisations sociales exigent son départ.
«Jair Bolsonaro doit partir!»
Une centaine de tombes sur la mythique plage de Copacabana: des activistes d’une association carioca – Rio de Paz – ont choisi ce symbole pour dénoncer l’explosion des cas de Covid-19 et l’inaction des autorités. Le gouverneur de l’Etat de Rio de Janeiro, Wilson Witzel, allié de Jair Bolsonaro, est aussi visé par une procédure d’impeachment. KEYSTONE
Brésil

Le président Jair Bolsonaro est devenu une menace pour la population, car il n’a pas de projet pour affronter la pandémie. Au lieu de freiner l’expansion du virus, sa politique contribue à l’étendre.» Miguel Stedile le dit sans ambages: le Mouvement des travailleurs ruraux sans terre (MST), dont il est membre de la coordination nationale, est déterminé à obtenir le départ du chef de l’Etat. Avec nombre d’autres organisations sociales,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion