Égalité

La vague violette du 14 juin ne pâlit pas

Un an après la Grève féministe, quelques tendances encourageantes se dessinent à Berne.
Micro (r)évolutions au parlement
Grève féministe du 14 juin à Genève. JEAN-PATRICK DI SILVESTRO
Post-14 juin

La Grève des femmes* du 14 juin 2019 a poussé 500’000 personnes à manifester dans les rues de toute la Suisse (chiffres de l’Union syndicale suisse). Cette mobilisation a même eu une résonance au-delà des frontières. Mais a-t-elle eu un impact à Berne? Si oui, comment la vague du 14 juin s’est-elle répercutée sur la scène parlementaire? Tour d’horizon un an après. Meilleure représentativité Le premier effet visible est sans

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion