Genève

«Double peine» pour les crèches

Municipalisées ou largement subventionnées, la majorité des institutions genevoises de petite enfance, et nombre de leurs homologues romandes, sont exclues des indemnités RHT.
«Double peine» pour les crèches
Seules les crèches privées peuvent bénéficier des indemnités pour réduction de l’horaire de travail (RHT). KEYSTONE
Petite enfance

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion