Vaud

Michel Agnant lâché par son parti

Vevey Libre accuse son municipal Michel Agnant de «faute professionnelle grave» et veut son départ.
Michel Agnant lâché par son parti
Michel Agnant (ici lors d'une audience en justice en 2019) a été poussé à démissionner de l’exécutif. KEYSTONE
Riviera

Nouvel épisode de crise à Vevey. Le municipal Michel Agnant se retrouve isolé par son propre parti, qui lance, à peine déguisé, un appel à sa démission de l’exécutif. Vevey Libre qualifie de «faute professionnelle grave» le fait d’avoir fait voter en urgence par une commission l’acquisition de deux bâtiments à 1,9 million de francs, sans en informer ses collègues municipaux. «La bourde de trop pour un parti qui voulait

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion