Cinéma

Pauline Gygax. Sous une bonne étoile

Pugnace et hyperactive, la patronne de Rita Productions affronte la crise du Covid avec son associé Max Karli et prépare une adaptation des Sorcières de Mona Chollet.
Pauline Gygax. Sous une bonne étoile
La productrice dans les bureaux genevois de Rita. JEAN-PATRICK DI SILVESTRO
Portraits de der

Jointe par Skype, elle apparaît sur l’écran devant un mur tapissé de classeurs fédéraux. «Ce sont nos archives, pas les projets en cours», précise Pauline Gygax. Un aperçu du chemin parcouru depuis 2003 par Rita Productions, jusqu’à la consécration internationale avec le film d’animation Ma Vie de Courgette (Claude Barras, 2016), sélectionné à la Quinzaine cannoise, nommé aux Oscars et multiprimé. L’entreprise tenait pourtant du pari pour l’apprentie productrice et

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion