Vaud

«Une fenêtre favorable» pour régler la facture sociale

Une solution semble s’esquisser dans le différend entre canton et communes sur la facture sociale.
«Une fenêtre favorable» pour régler la facture sociale
Dans le modèle de l'Union des communes vaudoises, le canton, ici Pascal Broulis, responsable des finances, devrait accepter de son côté de payer 240 millions de francs de la facture sociale. KEYSTONE
Finances publiques

La vive tension entre les communes et le canton à propos de la facture sociale vaudoise paraît s’apaiser. Une solution obtient un quasi-consensus côté communal sur une nouvelle répartition des charges. Les communes paieraient un tiers au lieu de la moitié et le Conseil d’Etat devrait accepter de faire un gros geste financier, estimé à 240 millions de francs. Pour bien comprendre les enjeux, un petit retour en arrière s’impose.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion