Genève

Dis, camp, reviendras-tu?

L’horizon des camps de vacances estivaux s’éclaircit. Pour accueillir les enfants, les associations anticipent le défi sanitaire.
Dis, camp, reviendras-tu? 1
La formation des encadrants, une condition sine qua non pour assurer le maintien des séjours cet été. CROIX-ROUGE SUISSE/NICOLAS RIGHETTI
Vacances scolaires

Le décompte a commencé. Dans six semaines, les enfants quitteront les bancs de l’école à peine retrouvés pour les vacances d’été. Celles que les parents planifient des mois à l’avance pour jongler entre leurs obligations professionnelles et familiales. «Pour mon fils, j’avais prévu trois semaines de camps, deux semaines à l’étranger avec son grand-père, le reste j’arrivais tout juste à l’assurer avec le solde de mes vacances. Le programme était

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion