Musique

Julie Campiche, harpe diem

La musicienne genevoise façonne son univers et livre avec Onkalo un album entre ombre et lumière, ample et subtil.
Julie Campiche, harpe diem
Jazz

Comment passe-t-on de la harpe classique au jazz modal et aux improvisations électroacoustiques? Pas d’une traite. Dans le cas de Julie Campiche, musicienne genevoise formée au Conservatoire de Lyon, la mue s’est opérée durant les huit années passées à composer et improviser au sein du groupe Orioxy, aux côtés de la chanteuse Yael Miller et du contrebassiste Manu Hagmann. On retrouve ce dernier, compagnon à la scène comme à la

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion