Livres

Plongée dans le noir

Dans son nouveau roman aux allures de polar, l’écrivaine française Rebecca Lighieri raconte l’histoire d’une famille ravagée par la violence et la vengeance.
Plongée dans le noir
Roman

Une claque. Le nouveau roman noir de Rebecca Lighieri, pseudonyme de l’autrice française Emmanuelle Baya­mack-Tam, frappe violemment, tant dans le fond que dans la forme. Il commence par une première interrogation coup de poing:«Qui a tué mon père? A cette question, je crois pouvoir répondre: personne.» De là, Kamel, un jeune métisse originaire de la cité Antonin Artaud à Marseille, fait défiler toute l’histoire ­familiale: la violence du père, héroïnomane

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion