Livres

La vie ne vaut rien

Paru en 1968 au Japon et resté inédit à ce jour en français, Vie à vendre, le roman de Yukio Mishima, distille une désespérance effervescente et une ironie jouissive.
La vie ne vaut rien
Roman

Hanio Yamada a tout raté, y compris son suicide. Puisqu’il n’arrive pas à en finir par ses propres moyens, il décide de publier une petite annonce et de mettre sa vie en vente. «A utiliser à votre guise. Confidentialité garantie. Aucune complication à craindre.» Un premier client s’annonce, qui veut faire du jeune homme l’amant de son épouse infidèle pour mieux l’éliminer sous couvert de crime ­passionnel. De fil en

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion