Vaud

Saisie des stocks de chloroquine

Le canton de Vaud décide de réquisitionner des médicaments pour lutter contre la pandémie.
Saisie des stocks de chloroquine
Même s’il n’est pas sûr que le Plaquenil soit vraiment efficace, le canton a pris les devants et réquisitionné les stocks pour les hôpitaux. KEYSTONE
Coronavirus

Face à l’urgence sanitaire imposée par la pandémie de coronavirus, le canton de Vaud se donne les moyens légaux de réquisitionner des médicaments. En premier lieu, la mesure touche le Plaquenil (hydroxichloroquine sulfate), qualifié «traitement expérimental». Au centre du débat, en particulier en France avec les essais du professeur Didier Raoult à Marseille, la chloroquine s’invite aussi dans la gestion vaudoise de la crise épidémique. Lundi, la conseillère d’Etat Rebecca

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion