International

La frange radicale de l’extrême droite va se saborder

Le courant le plus jusqu’au-boutiste de l’extrême droite allemande va se saborder, a annoncé samedi son chef de file.
La frange radicale de l'extrême droite va se saborder
Björn Höcke, chef de file du parti AfD en Thuringe, a récemment été à l'origine d'une crise politique majeure dans le pays après avoir tenté de faire alliance avec la droite modérée de la chancelière Angela Merkel. AP Photo/Jens Meyer
Allemagne

Le courant le plus jusqu’au-boutiste de l’extrême droite allemande va se saborder, a annoncé samedi son chef de file. Il est soupçonné d’avoir par ses diatribes contribué à des attentats racistes ou antisémites dans le pays. Björn Höcke cède ainsi à un ultimatum de la direction de l’Alternative pour l’Allemagne (AfD), qui la veille lui avait demandé de dissoudre cette mouvance, baptisée “l’Aile” et représentant environ un cinquième des adhérents.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion