Genève

«Fracture numérique» à l’école?

Les enfants genevois et leurs parents expérimentent depuis une semaine l’école à la maison. Le digital doit faciliter les échanges, il creuse aussi les écarts existants.
«Fracture numérique» à l’école?
L’enseignement à distance est encore très disparate d’une école à une autre. Mais il devrait monter en puissance dans les prochaines semaines grâce à la mise à disposition d’outils susceptibles de faciliter les échanges entre enseignants, élèves et parents.Keystone/Chrisitan Beutler
Enseignement

Il a fallu réaliser en quelques jours le virage numérique auquel aspire le Département de l’instruction publique (DIP) depuis des années. Mieux même: le numérique à l’école est devenu l’école numérique, un enseignement entièrement réinventé dans l’urgence du coronavirus pour assurer «la continuité de l’apprentissage». Les pédagogues se veulent rassurants: l’objectif de ces prochaines semaines n’est pas tant d’intégrer de nouvelles notions que de garder un lien avec l’école et

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion