Genève

Un élu renvoyé à ses origines

Un élu écologiste d’origine franco-tunisienne dénonce le racisme ordinaire dont il est victime après qu’une de ses homologues PLR lui a demandé d’éviter de juger «une ville qui n’est pas la sienne».
Un élu renvoyé à ses origines 1
Omar Azzabi. DR
Politique

«Je m’étonne de ce que tu puisses ainsi juger d’une ville qui n’est pas la tienne… j’y vis depuis toujours, ai habité la rue Pierre Fatio toute mon enfance, je connais sa structure et son histoire et tu viens avec tes fantasmes idéologiques!» Ce commentaire Facebook est celui de Florence Kraft-Babel, élue PLR au Conseil municipal de la Ville de Genève et qui fut candidate pour son exécutif en 2011

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion