Genève

Des noms de places et de rues féminisés pour de bon

Dans le cadre de la Semaine de l’égalité en Ville de Genève, une démarche pour féminiser seize noms de rues, places, chemins, avenue et parc est entamée.
Des noms de places et de rue féminisés pour de bon
«100Elles*», un projet pilote de féminisation des noms de rues à Genève, qui a permis d’accrocher, il y a un an, cent plaques alternatives sur les murs de la Ville. Une première étape. DR
Égalité

La Ville de Genève entame officiellement une procédure pour changer seize noms d’adresses sur son territoire. Neuf rues, trois places, deux chemins, une avenue et même un parc devraient prochainement se voir renommés au féminin. Ainsi, la rue David-Dufour deviendrait la rue Cécile-Bieler-Butticaz, qui fut ingénieure. La rue Jean-Violette prendrait le nom de Grisélidis Réal, qui était écrivaine et prostituée. La place de Chevelu se transformerait en place Ruth-Bösiger, vendeuse

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion