International

Des milliards aux dépens de la nature

Une étude de Public Eye Greenpeace UK et Unearthed révèle l’ampleur des ventes de pesticides dangereux pour la santé et l’environnement.
Des milliards aux dépens de la nature
La part de BASF, Bayer Crop Science, Corteva Agriscience, FMC et de l’entreprise suisse Syngenta dans la base données analysée s’élève à 13,4 milliards de ventes, dont 4,8 milliards réalisées avec des produits fortement problématiques à différents titres. KEYSTONE-prétexte
Agrochimie

Des géants de l’agrochimie ont réalisé plusieurs milliards de dollars de bénéfices avec des pesticides contenant des substances «extrêmement toxiques pour la santé et l’environnement» en 2018. Telles sont les conclusions d’une enquête menée par Public Eye, Greenpeace UK et Unearthed qui détaille une base de données totalisant 23,3 milliards de ventes de pesticides utilisés dans l’agriculture, le marché total étant devisé à 57,6 milliards. Les données ont été obtenues

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion