Solidarité

Tout risquer contre les féminicides

La militante mexicaine Norma Ledezma a obtenu cette semaine l’un des Prix Martin Ennals des droits humains pour son action contre les féminicides. Interview.
Tout risquer contre les féminicides 1
«Etat féminicide», on écrit des manifestantes sur les portes du Palais national, bureau et résidence du président Andres Manuel Lopez Obrador, le 14 février à Mexico. KEYSTONE
Mexique

«Je suis ici parce que ma fille Paloma ne l’est pas. Le mois prochain, cela fera dix-huit ans qu’elle a été assassinée.» Le temps a passé mais l’émotion reste intacte dans la voix de Norma Ledezma à l’heure de recevoir, mercredi à Genève, l’un des Prix des droits humains Martin Ennals. La Mexicaine était l’une des trois finalistes de cette distinction attribuée par une coalition de dix des plus importantes

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion