Solidarité

L’OMS enrhumée?

L’agence de l’ONU tente de regagner une crédibilité avec le coronavirus. Mais ses problèmes structurels demeurent. Interview de la réalisatrice Lilian Franck, qui a enquêté sur l’organisation.
L’OMS enrhumée?
La réponse chinoise au coronavirus est saluée par l’OMS: sincérité ou docilité vis-à-vis d’un gros contributeur? KEYSTONE
Santé

La prudence de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) face au coronavirus, dont le nombre de victimes a désormais dépassé celui du SRAS, est-elle liée au poids financier de la Chine dans le budget de l’OMS et dans la lutte contre l’Ebola? Ou répond-elle à une circonspection bienvenue après l’emballement autour du H1N1? Toujours est-il qu’une petite semaine après que l’OMS a fini par décréter l’épidémie «urgence de santé publique

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion