Vaud

La surveillance des assurés fait réagir

Jugée “orwellienne”, une proposition de Rebecca Ruiz, conseillère d’Etat socialiste en charge du Département de la santé, suscite des remous.
La surveillance des assurés fait réagir
Il est proposé d'utiliser des GPS afin de vérifier les demandes de certains assurés au revenu d'insertion (RI). KEYSTONE
Grand Conseil

La jeunesse socialiste vaudoise (JSV) a qualifié de «mesures orwelliennes» l’adoption par le parlement de nouvelles techniques de surveillance. Ce sont notamment des GPS qui seront utilisés afin de vérifier les demandes de certains assurés au revenu d’insertion (RI). Une proposition de Rebecca Ruiz, conseillère d’Etat socialiste en charge du Département de la santé. La JSV demande au groupe socialiste du Grand Conseil de modifier leur position. Regrettant que le

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion