Genève

Dans les préaux du genre

Depuis début septembre, le préau de l’école du XXXI décembre est repensé à l’angle du genre. Une motion a été déposée pour élargir cette transformation à d’autres écoles.
Dans les préaux du genre
«Instaurer de nouveaux jeux et espaces permet aux garçons de découvrir qu’ils prennent du plaisir à faire autre chose», souligne Isabelle Collet, spécialiste des problématiques de genre. ERIC ROSET
Égalité

Jeudi après midi, plein soleil, les activités vont bon train dans la cour de l’établissement primaire du XXXI décembre. D’un côté, des garçons jouent au foot, de l’autre, les filles sont sur les balançoires. Dans le reste du préau, la répartition est moins traditionnelle: aux tables de ping-pong, filles et garçons se mélangent et c’est également le cas au coin jeux de cirque. «On était tristes qu’il n’y ait plus

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion