Musique

Un violon au-dessus des flots

Entre Zurich et Berlin, Tobias Preisig tire de son instrument des notes ­planantes, nimbées d’écho. A découvrir dimanche en plein air à Genève.
Un violon au-dessus des flots
Dimanche à Antigel, Tobias Preisig proposera cinq performances live de 30 minutes. JEREMIE DUBOIS
Violon

On l’avait repéré dans l’environnement atypique d’Egopusher. Dans ce duo constitué avec le batteur Alessandro Giannelli, Tobias Preisig ­zébrait l’atmosphère de son violon réverbéré sur les pulsations animales, binaires et quasi techno de son camarade. ­Séquences électroniques et pédales d’effets achevaient de brouiller les repères. A 39 ans, le musicien zurichois issu du jazz contemporain se tourne plus que jamais vers l’expérimentation sonore, les contrées indéfinies. En solo désormais. C’est

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion