Suisse

Il y a trop de fiches sur les politiciens

Le Service de renseignement de la Confédération est accusé d’avoir outrepassé ses droits.
Le SRC a outrepassé ses droits 1
L’ex-conseillère nationale Margret Kiener Nellen (ps, BE), ici lors de la grève des femmes de juin 2019, a été filée par le SRC en relation avec son activité politique. KEYSTONE/ARCHIVES
Renseignement

Le Service de renseignement de la Confédération (SRC) outrepasse-t-il ses droits en collectant des renseignements sur les politiciens? C’est l’avis d’une délégation des commissions de gestion du parlement. Elle affirme dans un rapport publié jeudi que le SRC a enfreint la loi en réunissant des informations sur des partis et des mouvements sociaux qui respectent le cadre démocratique. L’affaire n’est pas sans rappeler le scandale des fiches qui a défrayé

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion