Solidarité

Les contre-feux de Bolsonaro

Fin novembre, le président Bolsonaro accusait des pompiers d’être à l’origine d’incendies en Amazonie. Les ONG dénoncent une manipulation. Le point sur cette affaire.
Les contre-feux de Bolsonaro
Dans l’Etat du Para, dans l’aire de protection environnementale d’Alter do Chao, 1170 hectares de forêts et de savanes étaient partis en fumée à la mi-septembre. KEYSTONE
Amazonie

Dans l’Etat du Para, au Brésil, un incendie a ravagé, à la mi-septembre, 1170 hectares de forêts et de savanes dans l’aire de protection environnementale d’Alter do Chao. La Brigade locale de pompiers – créée en 2018 et constituée de volontaires bénévoles – a été la première à intervenir, bientôt secondée par les pompiers professionnels et l’armée. A l’aube du 26 novembre, la police civile arrête à leur domicile respectif

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion