Genève

«On ne peut plus laisser la haine homophobe s’exprimer»

Le Conseil d’Etat genevois invite à voter oui, le 9 février, à la criminalisation de l’incitation à la haine contre les homosexuels et les bisexuels. Questions à Nathalie Fontanet.
«Stop à la haine homophobe»
Nathalie Fontanet, conseillère d'Etat PLR depuis 2018, est en charge du Bureau de promotion de l'égalité et de prévention des violences. KEYSTONE
Société

Le Conseil d’Etat invite la population à accepter l’extension de la norme pénale antiraciste aux discriminations homophobes, une modification du Code pénal en votation fédérale le 9 février. Entretien avec Nathalie Fontanet, conseillère d’Etat chargée des questions d’égalité. Pourquoi ce soutien du gouvernement genevois? C’est une votation importante, qui rejoint les priorités de notre programme de législature et est liée aux droits humains, un domaine dans lequel notre canton est

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion