Vaud

Fronde contre la reprise des quartiers à Lausanne

Après des désaccords insolubles, Lausanne municipalise l’animation socioculturelle. Le personnel craint une perte d’indépendance.
Fronde contre la reprise des quartiers
Le centre de la Bourdonnette. Les professionnels craignent une uniformisation qui ne répond pas aux besoins des quartiers. OLIVIER VOGELSANG
Lausanne 

C’est une lutte de pouvoir qui se joue entre la municipalité de Lausanne et les professionnels de l’animation socioculturelle. Ces derniers tiennent dur comme fer à leur autonomie. Ils ne veulent pas d’un contrôle de la Ville sur leurs activités. Lausanne consacre 11 millions de francs chaque année à la Fondation pour l’animation socioculturelle (FASL) et veut un droit de regard sur les activités des dix-sept lieux concernés. Après deux

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion