Genève

Petite enfance, la CCT intercommunale en sursis

Les travailleurs de la petite enfance ont lancé une pétition demandant le maintient de la CCT et l’amélioration des conditions de travail.
Petite enfance, la CCT intercommunale en sursis
Suite à la dénonciation de la CCT par le patronat, les syndicats de la petite enfance craignent un impact négatif sur l’accueil des enfants en crèches. KEYSTONE
Conditions de travail

Le personnel des institutions genevoises de la petite enfance régies par la Convention collective de travail (CCT) intercommunale craint une révision à la baisse de ses conditions de travail. En juin, la Fédération [patronale] des institutions petite enfance suburbaines genevoises (FIPEGS) a dénoncé intégralement la CCT. En réaction, les travailleurs couvert par la CCT intercommunale – constitués en assemblée générale le 28 octobre – ont lancé une pétition «pour le

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion