Suisse

Guy Parmelin lance la campagne contre l’initiative de l’ASLOCA

La Suisse dispose de suffisamment de logements de qualité et à des prix abordables. Les interventions demandées par l’initiative de l’ASLOCA sur laquelle le peuple doit se prononcer le 9 février ne sont pas nécessaires, selon le Conseil fédéral.
Guy Parmelin lance la campagne contre l'initiative de l'ASLOCA
Selon les auteurs de l'initiative populaire "Davantage de logements abordables", la Confédération et les cantons devraient prendre des mesures pour que la part de logements, en particulier les coopératives d’habitation, augmente (photo symbolique).
Logement

L’initiative de l’Association suisse des locataires (Asloca) pour davantage de logements abordables veut inciter la Confédération et les cantons à encourager davantage la construction d’habitations à loyer modéré. Elle demande que 10% des nouveaux logements soient déclarés d’utilité publique. Pour y parvenir, cantons et communes pourraient faire valoir un droit de préemption, notamment sur les immeubles appartenant à la Confédération ou à des entreprises qui lui sont liées, comme les

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion