Musique

Lyriques romantiques à l’honneur

Sous le parrainage de la mezzo-soprano Christa Ludwig et l’impulsion cosmogonique de Richard Wagner, une nouvelle ­manifestation transfrontalière se dédie au chant. Avec la collaboration du chef ­d’orchestre Daniel Kawka.
1
Le chef ­d’orchestre Daniel Kawka ici au Festival Berlioz en 2018. BRUNO MOUSSIER
Musique classique 

«Transmettre, créer, partager», telle est l’ambition du nouveau Léman Lyriques ­Festival qui se tiendra du 5 au 9 novembre à la Salle centrale de la Madeleine à Genève, sous la direction artistique et musicale du chef d’orchestre français Daniel Kawka. Et en présence de Christa Ludwig, marraine de la première édition de la manifestation classique, grande wagnérienne dans les années 1970 et illustre interprète du Lied romantique et postromantique. La mezzo-soprano

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion