Genève

Le déficit de l’ONU menace Genève

Avec la crise budgétaire des Nations Unies, le siège européen se voit contraint de réduire ses coûts.
Le déficit de l’ONU menace Genève
La Suisse, pays hôte, est particulièrement préoccupée par la situation. Elle exhorte les Etats membres à verser leur contribution annuelle. Les Etats-Unis doivent un peu plus d’un milliard.Keystone

«Ce mois-ci, nous atteindrons le déficit le plus profond de la décennie. Nous risquons de commencer novembre sans avoir assez d’argent pour couvrir les salaires. Notre travail et nos réformes sont en danger.» C’est l’avertissement lancé au début du mois par le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres. Trois jours plus tard, la vice-secrétaire générale adjointe aux stratégies et politiques de gestion en a remis une couche. Selon Catherine Pollard,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion