Genève

La corruption rattrape Gunvor

La justice estime que la société genevoise de négoce pétrolier avait «accepté le risque de corruption inhérent à [son] activité commerciale, à tout le moins sur les marchés en cause».
La corruption rattrape Gunvor
Le Ministère public de la Confédération a infligé à la société de négoce basée à Genève une amende de 94 millions de francs. KEYSTONE
Justice 

Pascal C., le «business developper» de Gunvor condamné l’an dernier pour le versement de 43,3 millions de dollars de pots-de-vin au Congo Brazzaville et en Côte d’Ivoire, n’est pas seul responsable. Le Ministère public de la Confédération (MPC) a infligé à la société de négoce basée à Genève une amende de 94 millions de francs. Selon la justice, «le risque de corruption était accepté par Gunvor et était inhérent à

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion