Suisse

Le Prix Nobel à deux étoiles

Les astrophysiciens romands Michel Mayor et Didier Queloz ont obtenu mardi la prestigieuse distinction. Leur découverte majeure dans le domaine des exoplanètes est enfin récompensée.
Le Nobel de physique à deux Romands
Didier Queloz et Michel Mayor, ici en 2005, reçoivent le Prix Nobel de physique vingt-quatre ans après leur découverte majeure. KEYSTONE
Physique

C’est le début d’une formidable épopée scientifique qui a été récompensé hier. Le Prix Nobel de physique attribué aux astrophysiciens romands Michel Mayor et Didier Queloz couronne leurs recherches, qui ont abouti à une découverte majeure réalisée en 1995: la première exoplanète, une planète située en dehors du système solaire, baptisée 51 Pegasi b. Le duo, qui partage la récompense avec le Canado-Américain James Peebles, auteur de découvertes théoriques en

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion