Genève

Un employé bricoleur et voleur embarrasse Genthod

Pendant quatre ans, un collaborateur de la commune de Genthod a détourné plus de 27’000 francs pour des achats privés. La Cour des comptes épingle la gestion de la commune.
A Genthod, un employé bricoleur et voleur embarrasse la commune
La Cour des comptes épingle la gestion de la commune. Ici, la mairie et le temple. CC
Argent public 

Marteau, vis, pompe à graisse, pince à rivets ou encore massette. C’est une drôle de liste qui figurait dans un rapport que la Cour des comptes a rendu public jeudi. Il s’agit d’une partie des objets qu’un employé de la commune de Genthod s’est offert avec les deniers publics, via de nombreuses petites commandes. Le tout pour un montant de 27 675 francs répartis sur quatre ans, entre 2014 et 2018.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion