Vaud

La future place Perdtemps doit-elle craindre son passé romain?

Sous le parking nyonnais, qui sera réaménagé d’ici à quelques années, des vestiges attendent d’être découverts. Dont une probable nécropole romaine. Mais pour l’heure, le projet n’est pas remis en cause.
La future place Perdtemps doit-elle craindre son passé romain?
L’un des murs romains découverts en 2014 par Archeodunum. Archeodunum,
Nyon

Un parking sous-terrain coiffé d’un grand parc. Voilà ce à quoi ressemblera dans un futur proche le parking Perdtemps, dont le réaménagement a été présenté à la population au début du mois de septembre. Mais en creusant, les machines de chantier risquent bien de tomber sur un os, voire plusieurs: les vestiges d’une nécropole romaine. C’est en tous les cas ce que laissent penser diverses fouilles et sondages effectués au

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion