Cinéma

Western laitier en Islande

Le réalisateur de Béliers narre le combat d’une éleveuse endettée contre une coopérative mafieuse dans Mjólk, la guerre du lait. Règlement de comptes dans un monde paysan au bout du rouleau.
Western laitier en Islande
XENIX FILMDISTRIBUTION
Film

Du cinéma islandais, on voit surtout des comédies – typiques d’un certain humour nordique, burlesque et mélancolique. On n’en atten­dait pas moins du nouveau long métrage de Grímur Hákonarson, qui s’était déjà illustré dans le genre avec Béliers (2015), où deux frères en froid depuis quarante ans se réconciliaient pour sauver leurs troupeaux. Erreur, Mjólk, la guerre du lait est un drame rural austère, sans aucune concession comique. Lorsque son mari

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion