International

Des avions au lieu d’oliviers

La résistance contre un projet de nouvel aéroport en Crète s’organise. Allant de pair avec le tourisme de masse, ce projet menace des terres agricoles et rencontre l’hostilité des habitants.
Des avions au lieu d’oliviers
Au lieu de concrétiser le projet d’agrandissement de l’aéroport d’Héraklion, qui satisfaisait pourtant toutes les parties, les autorités grecques ont décidé de construire un aéroport international au cœur de la Crète. sSkippy
Grèce

A une quarantaine de kilomètres au sud d’Héraklion s’ouvre la vallée de la Pediada, réputée pour sa céramique de Thrapsano et son huile d’olive extra-vierge, majoritairement étiquetée bio ou AOP. Cette qualité, qui fait la fierté des Crétois, est menacée par un projet d’aéroport international. Un nombre grandissant d’habitants s’y oppose. Au lieu de concrétiser le projet d’agrandissement de l’actuel aéroport d’Héraklion, qui satisfaisait pourtant toutes les parties, les chantres

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion