Suisse

Critiques «inacceptables» de l’UDC

Deux élus souverainistes menacent de ne pas réélire un juge UDC au TF, et s’attirent l’ire de collègues.
Critiques «inacceptables» de l’UDC
Les conseillers nationaux Thomas Matter (à gauche) et Thomas Aeschi ne sont pas passés inaperçus en attaquant un juge du Tribunal fédéral. KEYSTONE
Pouvoir judiciaire

Séparation des pouvoirs X C’est un peu la polémique dans la polémique, mais avec des conséquences potentiellement beaucoup plus dommageables pour la solidité des institutions démocratiques. Hier, deux conseillers nationaux UDC, Thomas Matter (ZH) et Thomas Aeschi (ZG), du cercle des proches de Christoph Blocher, ont menacé de ne pas réélire le juge fédéral Yves Donzallaz qui, tout UDC soit-il, s’est prononcé, avec deux collègues, en faveur de la transmission à la

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion