Suisse

Pas de trêve après la grève des femmes

Salaire, temps et respect: les syndicats ont rappelé mardi les revendications exprimées le 14 juin dernier.
Pas de trêve après la grève des femmes
Plus de 500'000 femmes et hommes ont manifesté pour les droits des femmes le 14 juin dernier. KEYSTONE
Égalité

La grève des femmes ne doit pas rester lettre morte. Salaire, temps et respect: les revendications exprimées le 14 juin dernier doivent être entendues lors des négociations salariales et pour les conventions collectives de travail. La Suisse doit enfin aller de l’avant, ont exigé mardi les syndicats devant la presse. Les femmes sont en colère, a rappelé Regula Bühlmann, secrétaire centrale de l’Union syndicale suisse. La loi sur l’égalité doit

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion