Musique

Doyens et toujours connectés

Alors que l’Afrique ne cesse de bouger dans tous les domaines culturels, les dernières livraisons de Salif Keita et Youssou N’Dour ­témoignent à leur manière de cette évolution.
Doyens et toujours connectés 1
Salif Keita. THOMAS DORN
Disques

Youssou N’Dour, Salif Keita: deux artistes au talent précoce, à la carrière d’une longévité impressionnante, et dont la voix a très tôt été repérée au pays, puis mondialement. Dans leurs derniers enregistrements, ils tirent chacun à leur manière un bilan et mettent en lumière une Afrique qui vit un bouillonnement culturel sans précédent. Un autre Blanc: le titre de l’opus de Salif Keita, sorti il y a quelques mois et

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion