International

Gezi: procès d’un mouvement social

Ouverture à Istanbul du procès de la vague de contestation qui a traversé la Turquie en mai 2013. Pour l’homme fort du pays, Recep Tayyip Erdogan, forcément un complot visant sa chute.
Gezi: procès d’un mouvement social
Procès de Gezi, lundi 24 juin 2019. Défense De Cigdem Mater. MURAT BASOL
Turquie

«Il n’y a pas l’ombre d’une preuve dans cet acte d’accusation. C’est un patchwork de récits divers rassemblés de façon éclectique.» Me Özgür Karaduman a des difficultés à décrire le pavé indigeste de 657 pages accusant seize journalistes, avocats, artistes et activistes de «tentative de renverser le gouvernement» en finançant et organisant le mouvement de Gezi en 2013, qui bouscula Recep Tayyip Erdogan, alors premier ministre. Lundi et mardi se

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion