Suisse

Les initiatives anti-pesticides divisent

Entre les partisans d’une interdiction totale des pesticides et ceux qui prônent le statu quo, les débats sont vifs autour des initiatives populaires et éventuels contre-projets.
Les initiatives anti-pesticides divisent
L’initiative populaire sur les pesticides de synthèse demande d’interdire l’utilisation de ces produits dans la production agricole ainsi que pour l’entretien des sols et des paysages. KEYSTONE
Environnement

Faire confiance aux paysans ou agir en urgence pour éviter l’«apocalypse», les deux initiatives populaires anti-pesticides ont divisé mercredi les députés du National. Si pour les uns, les mesures déjà prévues suffisent, les autres plaident pour un contre-projet. Les partis semblent d’accord pour rejeter l’initiative populaire «pour une Suisse sans pesticides de synthèse» et celle «pour une eau potable propre et une alimentation saine», qui vont selon eux trop loin.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion