International

L’armée annule ses accords avec les militants

Le Conseil militaire de transition annonce qu’il met fin aux négociations avec l’Alliance pour la liberté et le changement.
L'armée annule ses accords avec les militants
Les relations entre l'Alliance pour la liberté et le changement (ici l'un de ses leaders, Mohamed Hassan Mehdi) et les militaires se sont tendues à la suite de l'échec, le 20 mai dernier, des négociations qui étaient en cours au sujet de la transition post-Béchir. KEYSTONE
Soudan

Les militaires, qui gouvernent le Soudan depuis le 11 avril, ont annoncé mardi qu’ils annulaient les mesures sur lesquelles ils s’étaient mis d’accord avec les contestataires. Ils comptent aussi convoquer des élections dans un délai de neuf mois. Le Conseil militaire de transition «décide de cesser de négocier avec l’Alliance pour la liberté et le changement», fer de lance de la contestation, «d’annuler ce qui avait été agréé et de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion