Genève

Les gares ont-elles encore une âme?

Alors que le CEVA sera déployé dans son intégralité au mois de décembre, la politique commerciale et d’aménagement des gares des CFF interroge.
Les gares ont-elles encore une âme?
Pour Sonia Lavadinho, anthropologue urbaine, fondatrice du bureau genevois Bfluid spécialisé dans l’étude des flux piétons et des usages des espaces publics, «il y a, en Suisse, une erreur cognitive qui pousse à trop considérer les gares comme des lieux de déplacements courts, alors que les voyageurs ont davantage une logique de séjour». JPDS
Transport

Qu’est-ce qu’une gare? La question peut paraître saugrenue, mais la mise en service au mois de décembre du CEVA – et sa révolution ferroviaire annoncée – la rend pertinente. Entre temples de la consommation et stations de métro impersonnelles et sans le moindre service, la politique des CFF en la matière ne donne pas satisfaction à tout le monde. Il y a quelques semaines des citoyens dénonçaient dans la Tribune de Genève

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion