International

Amnesty dénonce des exécutions extrajudiciaires

Les faits passés au crible de l’ONG concernent la répression des manifestations souvent violentes de janvier, après la prise de fonction contestée du président Maduro pour un second mandat.
Amnesty dénonce des exécutions extrajudiciaires
Amnesty dénonce un «usage excessif de la force» lors de la répression des manifestations. KEYSTONE7ARCHIVES
Venezuela

Amnesty International (AI) charge à nouveau le gouvernement vénézuélien. Dans un nouveau rapport, titré Faim de justice, crimes contre l’humanité au Venezuela, l’ONG dénonce dans un communiqué des «exécutions extrajudiciaires ciblées», des «détentions arbitraires» et des «morts et blessures résultant d’une utilisation excessive de la force». «Le gouvernement de Nicolás Maduro devra être amené à rendre des comptes pour ces agissements devant la justice internationale», estime Erika Guevara Rosas, sa

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion