Genève

Exposition et cérémonie à l’UBS

Des militants des collectifs Breakfree et Climat Games sont allés accrocher des œuvres d’artistes indigènes du Brésil dans les succursales de Genève et de Bâle.
Exposition sauvage à l’UBS
Les militants remettent en cause les investissements de la banque suisse dans des projets agroalimentaires au Brésil. MARIE DURAND
Réchauffement climatique

Les succursales de Genève et de Bâle de l’UBS ont reçu mercredi la visite de militants climatiques des collectifs Breakfree et Climat Games Bâle. En cause, les investissements de la banque suisse dans des projets agroalimentaires au Brésil. Les militants demandent qu’UBS se désinvestisse de ces projets qui lèsent, selon eux, les droits de populations autochtones et vont à l’encontre d’une politique à même de contenir le réchauffement climatique. Des

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion