Genève

Deux cents tentes pour les sans-abri genevois

L’action menée par un collectif d’associations sur la plaine de Plainpalais proteste contre la fermeture saisonnière des abris d’urgence. Les autorités rappellent l’effort de prise en charge.
Deux cents tentes pour les sans-abri genevois
Un village de tentes s’est installé à Plainpalais mardi matin. JPDS
Précarité

Les associations caritatives genevoises réclament davantage de moyens pour l’hébergement des sans domicile fixe. La rallonge de 1,5 million de francs octroyée cette année par le Conseil municipal de la Ville de Genève pour la création de places d’accueil estivales ne suffit pas. Mardi matin, deux cents tentes ont été plantées sur la plaine de Plainpalais pour protester contre la fermeture saisonnière des abris d’urgence. Les acteurs responsables – dont l’Armée du

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion