Cinéma

Nébuleux crépuscule austro-hongrois

Après le choc du Fils de Saul en 2015, László Nemes livre avec Sunset un nouveau film historique à la mise en scène souveraine. Une œuvre sublime, mais moins inspirée.
Nébuleux crépuscule austro-hongrois
Irisz Leiter (Juli Jakab) cherche son frère à Budapest. AGORA FILMS
Cinéma hongrois

Il y a quatre ans, László Nemes faisait forte impression avec un ­premier long métrage radical. Grand Prix à Cannes et Oscar du meilleur film étranger, Le Fils de Saul nous plongeait au cœur de la machine de mort nazie, sur les pas d’un déporté juif à Auschwitz. Attendu au tournant, le cinéaste hongrois revient aujourd’hui avec un nouveau film historique. Orpheline débarquant à Budapest en 1913, Irisz Leiter (Juli

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion