Scène

Thriller à La Comédie

A Genève, avant Vidy-Lausanne, Alexandre Doublet adapte Platonov, Dom Juan tchekhovien tué par amour. Incroyable bijou théâtral en voix off, Love is a river remonte le fil de l’histoire.
Thriller à La Comédie
En adaptant "Platonov", Alexandre Doublet commence par la fin. GREGORY BATARDON
Théâtre

Il y a dix ans, Alexandre Doublet mettait en scène Platonov, pièce-fleuve de Tchekhov, sous la forme d’une série décapante baptisée Il n’y a que les chansons de variété qui disent la vérité. Entre show télévisé et karaoké, Who will be the hero?, suivi un an plus tard par Sweet Dreams, puis l’année suivante par Perfect Day, racontaient les frasques de Mikhaïl Platonov, alias Michel, et ses proches, invités chez

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion