Scène

Pouvoir, amour et libre arbitre

La souveraine Christine de Suède est une figure romanesque complexe, paradoxale. Christina, the Girl King en est l’épique et intime portrait théâtral.
Pouvoir, amour et libre arbitre
Goodwiine.com
Théâtre

Au départ, il y a un personnage taillé pour un théâtre des émotions, Christine de Suède, érudite et libertine, rouée politicienne, pré-féministe, misogyne et tolérante au plan religieux dans une époque conflictuelle. Avec le titre officiel de «Roi de Suède», elle monte sur le trône à six ans (avant d’être consacrée à dix-huit) sous la dictée du père, faute de mâle descendance. Le portrait en pied de Gustave II Adolphe,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion