International

Carlos Ghosn pourrait être libéré sous caution

Un tribunal de Tokyo a décidé mardi d’accepter la remise en liberté sous caution de l’ex-directeur des constructeurs automobiles Nissan et Renault Carlos Ghosn, selon des médias japonais. Le montant de la caution est fixé à 1 milliard de yens (8,9 millions de francs). Mais le parquet de Tokyo a fait appel de la décision de libérer l’ex-directeur.  
Carlos Ghosn libéré sous caution
Un tribunal accepte la remise en liberté sous caution de Ghosn. EPA/KOICHI KAMOSHIDA
Japon

Il s’agit d’une surprise, qui pourrait permettre à M. Ghosn, incarcéré depuis plus de trois mois pour abus de biens sociaux notamment, de sortir de prison dès mardi. Le bureau du procureur pourrait cependant l’arrêter à nouveau sur de nouvelles charges. Dans un bref message adressé aux médias, la cour a précisé avoir posé trois mesures à M. Ghosn: obligation de résider au Japon, interdiction de quitter le pays même

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Testez-nous
Au mois de juin,
nous vous offrons l'essai web 2 mois
profitez-en!

Connexion